fbpx

Trello : la gestion sans complications ?

9 avril 2020. Nous sommes tous confinés. Nous sommes effrayés d’envisager que nos activités s’arrêtent. Et si, selon nos corps de métier, on pouvait s’adapter ?

Un projet peut-il se gérer aisément en télétravail ? Non. Est-ce pour autant impossible ? Non plus. Mon chef de projet est-il en slip lorsqu’on est en conf’ call ? C’est très possible, peut être même que le slip n’est pas assorti aux pantoufles. Mon chat peut-il se coucher sur mon clavier ? Oui, car c’est un chat et il sait ce qui est bon pour son humain. Existe-t-il des outils pour nous aider ? Absolument !! (Sauf concernant les chefs de projet en slip et les chats sur les claviers. Pour ça, chacun son problème).

Donc ! Dans un précédent article, nous avions choisi de vous parler de Slack pour maintenir le contact avec votre équipe pendant cette période de télétravail forcé. Aujourd’hui nous allons aborder un outil permettant de faciliter la gestion de projet : Trello.

Trello est un outil à la fois de gestion et de planification de tâches pouvant vous permettre de visualiser, dans un cadre de gestion de projet, quelles sont les tâches à effectuer, par qui,… Outil assez courant dans le domaine du digital, il a le mérite de pouvoir être mis en place dans quasiment n’importe quelle typologie d’entreprise.

Les 3 avantages de Trello

Rapide et intuitif : il est très facile de se créer un compte, et la prise en main est intuitive. Il est assez facile d’adapter l’utilisation de l’outil à ses objectifs. Trello est idéal lorsqu’on commence à digitaliser les processus de travail.

Collaboratif : les tableaux Trello peuvent être partagés facilement, que ce soit avec ses collaborateurs, des prestataires ou encore même des clients. À nous de choisir ce qui est modifiable ou seulement visible.

Personnalisable : il est possible de connecter Trello à d’autres outils, comme Slack par exemple.

Les 3 inconvénients de Trello

Simpliste : Trello a un inconvénient de son avantage, sa simplicité fait que l’outil n’est pas adapté aux gros projets. Dès que les cartes s’accumulent, la visibilité n’est pas optimale.

Pas de sous-tâches :  l’outil ne permet pas une bonne visibilité des sous-tâches liées à une tâche mère, donc dès qu’une tâche se complexifie il n’est pas aisé de savoir qui fait quoi.

Peu d’évolutions : l’outil a assez peu évolué depuis sa création, ce qui a laissé place à quelques concurrents ayant pris le temps de répondre aux manquements observés par les utilisateurs de la première heure.

Auteure : Océane Huertas

Passionnée de design depuis à peu près l’avènement de la typo Gotham (2008 évidemment !), je suis membre de l’équipe Crealise comme graphiste et formatrice PAO.

X