fbpx
Sélectionner une page

Génération Y: Comment mieux les connaître ?

Ce sont les employés, cadres et entrepreneurs d’aujourd’hui, on distingue chez eux un pattern assez commun dans leurs attentes professionnelles. Nous allons voir ensemble à travers ses similitudes comment les cerner pour mieux les apprivoiser et les fidéliser à votre entreprise ?

Publié le 8 mai 2019

Génération X, Y , Z…

Avant de rentrer dans le vif du sujet, voici un petit rappel des bases pour celles et ceux qui auraient besoin d’un rafraîchissement !

Les sociologues ont classifié les différentes générations occidentales en fonction de l’avancée des technologies. La génération qui est sans doute la plus connue : les baby-boomers, génération qui a grandi en plein essor économique durant les Trente Glorieuses, quasiment dépourvue de chômage.
Ensuite est arrivée la génération X entre 1960 et 1980, qui est souvent présentée comme désabusée, car pris en sandwich par les baby-boomers et les générations qui ont profité de l’apparition du web et des ordinateurs.
Viens ensuite la génération Y, génération de l’internet, que nous verrons ensuite en détail. Puis la génération Z, dite ultra connectée, née après 1995, qui est celle des smartphones et des réseaux sociaux.

Focus sur la génération Y

C’est la génération des personnes nées entre les années 80 et 95, connue aussi sous les noms Digital Natives ou encore Millennials. Ces noms proviennent du fait que la génération Y est liée au Web et aux nouvelles technologies. Les individus qui la constituent ont grandi avec les jeux vidéo, les ordinateurs, les réseaux sociaux, la télévision et les produits dérivés de leurs jeux ou émissions préférés. Ce sont de grands consommateurs de produits marketing et elle est présente au cœur de nos entreprises aujourd’hui.

Vous êtes professionnel et que vous voulez plus d’information sur la digitalisation de votre entreprise, vous pouvez nous contacter via notre site internet. À l’inverse si vous êtes étudiant et vous voulez vous former au digital ici à la Réunion venez candidater sur notre site web.

Comment se comportent ces Digital Natives en entreprise ?

Première génération à grandir avec l’ordinateur et les jeux vidéo, la génération Y à la culture de l’immédiateté. Elle est plus diplômée que les générations précédentes, et n’a pas peur de bouger et changer d’entreprise pour obtenir ce qu’elle souhaite.
Les Millennials sont plutôt réticents au système hiérarchique mais sont d’excellents communicants, francs et ouverts d’esprit. Agilité, flexibilité et créativité sont leurs caractéristiques.

Plutôt matérialistes et grands consommateurs, ils peuvent avoir le profil également de startupers et d’entrepreneurs. Ils aspirent à une meilleure qualité de vie, prônent le télétravail et refusent de travailler week-ends et jours fériés.
En résumé la génération Y est autodidacte et n’a pas froid aux yeux et elle recherche constamment le meilleur équilibre vie pro / vie perso en plus d’un travail qui donnera un sens à leur quotidien et permettra leur développement intellectuel. La fidélité à un employeur n’est plus de mise avec cette génération qui est constamment à la recherche des meilleurs conditions et avantages.

Comment manager la génération Y en 4 points clés :

  • Changer votre mode de management

Avec eux, fini le management directif ! Vous devez les impliquer en les faisant participer, ils doivent devenir des acteurs de la prise de décision. Le rôle du manager selon eux ? Fournir les ressources et non les directives, car les digital natives sont autonomes. Apprenez à leur faire confiance et dialoguez.

  • Donner du sens

Dans la continuité de notre premier point, une directive seule ne suffit pas. Le Millennial a besoin de savoir pourquoi il effectue une tâche du quotidien, quelle est sa valeur ajoutée, en bref, quel est le sens de son métier. Alors prenez le temps d’expliquer le pourquoi et intégrez des valeurs à votre projet pour les fédérer.

 

  • La liberté et le bien-être

S’il y a une chose à retenir de cet article, ce sont ces 7 lettres : LIBERTÉ. La génération Y n’aime pas les règles, les directives, les obligations. Alors, soyez flexible ! Télétravail, horaires adaptés, choix des moyens pour mener à bien un projet, accès aux réseaux sociaux au travail… tout cela participe à leur bien-être au travail. Ils ont besoin de sentir qu’ils agissent selon leur propre chef, même s’ils ont tout de même besoin d’être encadrés. Lâchez prise et faites confiance, leur meilleur potentiel sera révélé !

 

  • La reconnaissance et les défis

Fini le temps où l’employé attendait patiemment de cumuler 10 ans d’ancienneté pour gravir un échelon, la génération Y se lasse vite. Vous allez devoir faire sentir à votre employé qu’il compte et que vous reconnaissez son talent pour le maintenir à son poste. Donnez lui de nouveaux défis, valorisez-le, il n’en deviendra que plus impliqué et productif !

 

Envie d’aller plus loin ? Créalise est là pour vous accompagner, avec notre formation « Comment manager la génération Y », venez approfondir les différentes méthodes qui s’offrent à vous !

Auteur : Emilie Denis, chargée de mission à Crealise Ocean Indien

bouton-contact-accueil